Santander est une ville également appréciée pour sa proximité avec la nature. En plus de la baie, le grand nombre de plages urbaines, les zones rurales situées aux alentours, comme Cueto, Monte et San Román de La Llanilla, de nombreux espaces verts parsèment la ville, la rendant ainsi propice à la détente, aux balades et à la pratique sportive.

Les principaux espaces verts sont les suivants:

Le Parc de la Magdalena

______________________

Incontestablement, la péninsule de la Magdalena est l’emblème de la ville et ce, depuis que le Palais a été légué aux Rois espagnols en 1912. Les plans des jardins ont été conçus par un architecte paysagiste français nommé Forestier. Le parc abrite un grand nombre d’espèces végétales qui sont observables toute l’année de 9h à 21h et de 8h à 22h durant l’été.

Cet immense parc de 24.5 hectares, est le lieu de prédilection des habitants, mais aussi des touristes, c’est un des parcs les plus visités de la région. C’est l’endroit idéal pour pique-niquer entre amis, lézarder au soleil et profiter des nombreuses activités culturelles et sportives qui s’y déroulent: le petit train touristique, le musée de l’homme et de la mer à l’air libre, les pistes de tennis, les plages, etc.

Les Jardins de Piquío

______________________

Créés en 1925, ils sont situés sur un petit promontoire sur une roche appelée Piquillo, ces jardins séparent la première plage du Sardinero de la seconde. Parmi les espèces d’arbres qui peuvent être appréciées figurent l’orme commun et les acacias du Japon. Ce jardin emblématique possède une multitude de chemins possibles, où les jolies pergolas et les palmiers des Canaries se relaient. De plus, un belvédère est mis à disposition de façon à pouvoir observer l’ensemble des plages du Sardinero, puis de jolies balustrades ondulées rappelant la forme des vagues sont dressées.

Le Parc Mesones

______________________

Ce vaste parc se trouve aux pieds de la seconde plage du Sardinero. Il tient son nom du Docteur Mesones, ancien maire de la ville et promoteur de cet espace. Il fut installé à l’ancienne place du Stadium du Real Racing Club de Santander, dont l’un des corners est encore conservé, caché dans unes des nombreuses haies. De plus, il abrite une statue représentant les deux clowns de Cantabrie, connus sous le nom des « Frères Tonetti» . Pour ce qu’il en est des espèces aborigènes, les peupliers euro-américains, les tamaris et les platanes sont prédominants. Dans la zone intérieure est installé un étang artificiel entouré de hauts peupliers blancs, dont la silhouette reproduit celle du port de Santander.

De plus, le parc dispose d’une étendue esplanade de gazon.

Le Parc de Mataleñas

______________________

Situé non loin du Cabo Mayor, il dispose d’un emplacement privilégié compte tenu de la vue imprenable qu’il offre sur l’océan. C’est un de plus beaux parcs de la région mais aussi le plus fréquenté de Santander. Avant son ouverture au public en 1983, il appartenait à la famille Pérez Eizaguirre, il a conservé sa forme originelle. Le design des jardins et celui du bassin des oiseaux ont été conçu par l’architecte Whintenhuysen. De plus, un parcours sportif en plein air et gratuit est mis à disposition.

Le Parc de Las Llamas

______________________

Le parc Atlantique de las Llamas est un des plus grands projets environnementaux entrepris par la municipalité depuis des années. Au centre, un large étang le traverse, sa forme reproduit celle de l’océan Atlantique. Les passerelles reprennent les noms de certaines expéditions maritimes et croisières, l’une d’entre elles, encore inachevée, s’appelle « Titanic ». De plus, le parc possède une flore très variée, originaire des pays de l’Atlantique. Le chemin est accessible à pieds, en vélo, en patins à roulette et dispose sur la route d’un amphithéâtre, ainsi que de nombreux services de restauration. C’est l’endroit préféré des enfants et des familles.

Les Jardins de Pereda

______________________

Inaugurés en 1905 et récemment rénovés, ces jardins élégants sont situés sur un ancien périmètre portuaire. Tenant leur nom du célèbre écrivain originaire de la région, José María de Pereda, ils ont été édifiés en son honneur. Au milieu, une statue représentant le romancier est érigée, à ses pieds sont représentés les personnages principaux de ses œuvres.
Vous pourrez également admirer un autre monument, construit en l’honneur de Concha Espina, une célèbre auteure également originaire de Cantabrie.

De plus, le parc abrite une importante variété d’espèces naturelles et d’arbres de grandes tailles. Au printemps et pendant l’été ils accueillent de nombreux événements ( foire littéraire, marchés artisanaux, etc.). C’est ici que se trouvent l’Office de Tourisme mais aussi le Point de Service des Bicyclettes (TUSBIC).

Le Parc de l’eau 

______________________

Le versant sud de la rue Alta abrite le Parc de l’eau, appelé ainsi car il est censé représenter le chemin qu’effectue le fleuve pendant sa course: de sa source jusqu’à son embouchure.
De plus, des panels explicatifs de la faune et de flore sont mis à disposition, permettant au visiteur d’en apprendre un peu plus quant à l’environnement qui l’entoure. La grande majorité du chemin est piéton. Vous trouverez sur la route, quelques places, un ruisseau, un lac artificiel, ainsi qu’une végétation principalement composée de genévriers, de chênes, de bouleaux, d’hêtres et d’arbustes.

La Alameda de Oviedo (L’allée d’Oviedo)

Ce parc urbain est situé en plein cœur du centre ville et est par conséquent entouré de plusieurs restaurants et grandes entreprises commerciales. Il est bordé par de hauts platanes, des frênes, et différentes espèces tropicales, comme le yucca par exemple.
En 1957, il y avait une chaussée sur ce même emplacement (ultérieurement, ce serait le Chemin Real de Castilla) et collée à celle-ci une grande allée. Actuellement connue comme étant La Seconde Allée, elle fut dotée du nom de Oviedo en 1909, en mémoire des actes fraternels de soutien entre les peuples d’Oviedo et ceux de Santander. Au début du XXe siècle, on avait l’habitude d’y célébrer les fêtes de Santiago ainsi que les marchés de bétails ou encore des danses populaires.

Le parc du Docteur Morales

 ______________________

Situé là où se trouvait le sanatorium du Docteur Morales, le parc s’étend sur une superficie de 175 000 m² et est connu par la majorité des habitants comme étant le parc de la Vache (cf la sculpture de l’animal, symbole de l’économie cantabrique depuis des siècles). Près de l’entrée, vous trouverez une aire de jeux pour les enfants et un petit bassin. Il présente une variété d’espèces végétales: des palmiers des Canaries, des cyprès de Lawson, des bouleaux, des châtaigniers, des ormes, des frênes, des saules, etc.

Le Parc de la Marga

______________________

Ce parc a été construit sur un ancien terrain occupé par des navires industriels, il représente le seul et l’unique poumon vert du quartier populaire de Castilla-Hermida. Parmi les espèces d’arbres qu’il présente, vous trouverez des oliviers ainsi que plusieurs espèces autochtones, comme le chêne ou le liège.  Doté d’un petit étang et d’un bowling traditionnel, c’est un endroit très agréable.

Le Parc de la ferme d’Altamira
_________________

Les éléments les plus représentatifs de ce parc sont les grands eucalyptus qui bordent l’entrée de la Propriété d’Altamira. Il s’agit d’un espace vert tout près du quartier du Général Dávila qui, en plus d’être ouvert au public en général, accueille quelques services destinés au troisième âge. En plus de ces eucalyptus, on remarquera de nombreux châtaigniers d’Inde, des tilleuls, des peupliers, des sureaux, pittospores du Japon, etc. La particularité de ce parc est qu’une partie a été consacrée à un projet social visant à créer des  » jardins potagers sociaux « .

Le parc finca Jado 

______________________

Avant d’être ouvert au public, ce parc était auparavant une ferme habitée. Aujourd’hui il détient une fonction sociale. Il compte de nombreuses espèces naturelles, dont la plupart sont tropicales et proviennent d’Amérique du Nord. Il existe également une zone consacrée aux enfants.