Le Sardinero, est incontestablement le chemin maritime le plus chic de la côte espagnole, il reflète un passé chargé d’histoire et un présent qui n’en est pas moins prometteur. À la beauté naturelle de la côte cantabrique s’ajoute, l’effort et le travail de l’homme, qui a réussit à entretenir cette zone de la meilleure façon qu’il soit: des jardins entretenus à la perfection, des recoins plein de charme, un mobilier urbain très chic, des demeures à couper le souffle, etc. Cet itinéraire commence après la deuxième moitié de l’Avenue Reina Victoria, en contournant la Magdalena, et s’étend jusqu’à la deuxième plage du Sardinero.

Plage du Camello (Chameau) ❶
______________________

Elle doit son nom, au surprenant camélidé qui règne dans les profondeurs.
En effet, lorsque la marrée est basse,on peut voir distinctement un rocher prenant la forme d’un chameau assit sur ses pattes. Elle est fréquentée par des familles et des joueurs de « palas », le sport typique de Santander. Le sport de Palas se pratique toute l’année et était à l’époque, un sport populaire. On pourrait observer les joueurs pendant des heures…

L’avenue Reina Victoria ❷
______________________

En revenant sur ses pas depuis le Sardinero, vous tomberez sur la grande Avenue Reina Victoria, un lieu qui, avant l’arrivée de la bourgeoisie, était quasiment désert et inhabité. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle qu’elle a commencé à s’urbaniser, en raison des nombreux touristes qui venaient profiter des “Baños de Ola”(cf “Évènements”page 37). C’était également le lieu parfait pour enrichir son carnet d’adresses. Capitale politique et économique pendant l’été, les “beaux gens” étaient de la partie. En 1877, le train de Gandarillas fut mit en place, de façon à relier cette zone au centre ville. Ce nouveau moyen de transport remplaça les véhicules à traction animale. Même si il n’allait pas très vite, “El Cagueta” annonçait son arrivée, marchant devant le train, l’homme agitait un drapeau et klaxonnait.

Plage de La Concha et les Jardins de San Roque ❸
______________________

Autrefois, elle avait la forme d’un coquillage (concha en espagnol). Étendue sur 250 mètres, elle dispose de tous les services nécessaires.
Par marrée basse, il est possible de rejoindre la plage suivante: la primera del Sardinero. Un restaurant offrant une vue épatante se trouve juste au dessus.
A côté de la plage se dressait l’ermitage de San Roque, construit en 1870. Aujourd’hui vous trouverez un joli jardin, portant le même nom.

La Première du Sardinero ❹
______________________

Appelée la plage du Sardinero depuis le XVe siècle, elle doit son nom au fait qu’à l’époque, la pêche à la sardine y était abondante. Dans les années 1329, on y pêchait également des baleines qui, par la suite, étaient commercialisées sur un terrain vague non loin de cette zone, ils remettaient aux acheteurs le cœur de celles-ci comme droit d’achat.

Considérée comme la plage principale et la plus connue de Santander, elle était à l’époque, réservée à la haute bourgeoisie. Elle a longtemps été considérée comme le symbole de l’époque dorée de la ville. Étendue sur plus de 2.800 mètres, la promenade maritime y est très agréable, tous sans distinction, pourront profiter de cette jolie plage, bien qu’elle soit très appréciée des surfeurs. Elle dispose de tous les services nécessaires et récemment, un ascenseur visant à faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite a été installé.

Gran Casino ❺
______________________

Pivotant sur 180 degrés, juste en face de la plage, nous pouvons admirer le Grand Casino du Sardinero, l’un des bâtiments les plus remarquables de la ville. Son blanc éclatant ainsi que ses axes classiques sont tout à fait représentatifs de l’architecture de la Belle Époque, époque durant laquelle, Santander, vivait son âge d’or. Il fût construit en 1916, en 1 année, un temps record quand on voit l’ampleur du bâtiment. Ses escaliers et sa terrasse sont très imposants. De plus, il possède deux magnifiques tours octogonales qui l’entourent et qui, inévitablement, font sa particularité. Ce chef d’oeuvre est le travail d’un architecte originaire de la région, Eloy Martínez del Valle, qui s’est inspiré des constructions françaises de l’époque. Dès son inauguration en 1939, il avait alors, l’unique fonction de casino. Il fut momentanément fermé jusqu’en 1978, pour être rénové. Il rouvrit ses portes quelques temps après, en mettant à disposition une nouvelle salle de jeux, une cafétéria, un restaurant et une salle de fêtes. Il possède également une salle d’expositions disponible, où peintures, sculptures et photographies sont présentées.

☎ Téléphone 942 276 054

Horaires d’ouverture:
Salle de jeux : de 20h à 4h
Une tenue correcte est exigée ainsi que des papiers d’identités à présenter à l’entrée.

Machines à sous: de 17h à 4h

Place d’Italia  ❻
______________________

Aux environs du Grand Casino, l’offre hôtelière est omniprésente ainsi que de nombreux cafés et restaurants. C’est en quelque sorte, le deuxième centre ville de Santander et surtout pendant l’été. La Place d’Italie s’étend du Casino jusqu’à la plage, reliée par un belvédère donnant sur la baie.

La Fuente de Cacho ❼
______________________

Tout près du Grand Casino du Sardinero et de l’Auditoire, se trouve la fontaine la plus connue du Santander, la Fontaine de Cacho. Son importance provient d’une chanson populaire, qui avec le temps, s’est convertie en une sorte d’ hymne officieux de la ville. Chanté pendant le chupinazo des fêtes, ou par jour de victoire sportive, et de manière générale dans les rassemblements festifs des habitants, voici sa traduction: “Hier je t’ai vu que tu montais / par la première peupleraie /ta jupe blanche éclairée/ et le foulard de soie / dis-moi où tu vas, une murène / dis-moi où tu vas, salée / dis-moi où tu vas, une murène / à deux heures du matin / je vais à la Fontaine de Cacho boire un verre d’eau / ils m’ont dit qu’il était très bon/de la boire le matin …”. C’est ici que sont célébrées les victoires de l’équipe de Santander, le Real Racing Club de Santander.

Les Pinares ❽
______________________

À côté de la Fontaine de Cacho, et derrière le Grand Casino, se trouve le parc des Pins, son emplacement est surprenant car il est situé sur une pente assez prononcée. Il dispose d’une zone de jeux infantiles, une aire de repos et d’un bilboquet traditionnel. La grande quantité de pins font de cet espace vert un lieu propice à la détente et à la respiration. Quant à lui, le chalet des “Pinares” est l’un des meilleurs exemples d’architecture montagnarde. Construit au début du XXe siècle par un riche armateur de bateaux, c’est une oeuvre de l’architecte Valentín Lavín Casalis.

Les Jardins de Piquío ❾
______________________

Créés en 1925, ils sont situés sur un petit promontoire, sur une roche appelée la Piquillo, ils séparent la première plage du Sardinero de la seconde. Parmi les espèces d’arbres qui peuvent être appréciées figurent l’orme commun et les acacias du Japon. Ce jardin emblématique possède une multitude de chemins possibles, où les jolies pergolas et les palmiers des Canaries se relaient. De plus, un belvédère est mis à disposition de façon à pouvoir observer l’ensemble des plages du Sardinero, celui-ci est bordé de jolies balustrades ondulées rappelant la forme des vagues. Ce jardin est éclairé la nuit, créant une atmosphère romantique, c’est un lieu très apprécié des amoureux.

La deuxième du Sardinero ❿
______________________

Contrairement à la précédente, celle -ci était réservée à la classe populaire. Facile d’accès, elle est très appréciée pour les services qu’elle propose. En effet, elle met à disposition tout le nécessaire pour profiter au mieux d’une après-midi de plage: secouristes, douches, parking, restaurants en bord de mer, activités pour les enfants, service de bibliothèque, etc.

Le Parc du Docteur González Mesones  ⓫
______________________

Enclavé à l’intérieur des terres, parallèle à la plage, se trouve le Parc du Docteur Mesones, un médecin qui fut maire de la ville pendant 21 ans. Avant la construction du nouveau stade, se trouvait le terrain du Racing Club Réel de Santander. Aujourd’hui, il ne reste qu’un”corner”, caché entre les buissons. La particularité de ce parc est que le bassin, situé au centre, reproduit à moindre mesure, la physionomie du port de Santander.

Les terrains de sport du Sardinero  ⓬
______________________

Les Campos de Sport du Sardinero est le nom officiel qu’on donne au stade du Racing Club Royal de Santander, une équipe qui a joué son premier match en février 1913 contre l’équipe des Strong,  fondée le 14 juin 1913. Il a été inauguré le 20 août 1988. Faisant parti d’une propriété municipale, le stade est une copie du Queens Park Rangers.

Il peut accueillir 22.251 spectateurs assis. Un match important s’est déroulé ici: la défaite du Real Madrid contre le F.C Barcelona (5 -1), de même pour le Manchester City (3-1).